SAKO WANA 
                 

Découvrez l'univers de l'artiste Sako Wana....

Une invitation au voyage...du Bamana Blues à l'Afro beat.

 

Après le Food society, les Zythonautes, La Commune à Lyon programmé par

Radio Nova, Les jeudis des Musiques du Monde, le festival Yelen (Suisse), le Festival Woka kouma (Allemagne), Sako Wana continue sa route à la rencontre des publics.

De celui qu'on nomme le Fela Kuti du Burkina Faso, il a eu l'honneur de faire sa première partie à Rodez, le1er avril 2022.

 

SAKO WANA de son vrai nom Sekouba koita, originaire du Burkina Faso est un descendant de la grande famille des griots Keita. Depuis plusieurs années, sa musique le fait voyager en Afrique de l'ouest et en Europe.

Depuis 5 ans, il fait des allers-retours entre la région Rhône-Alpes et le Burkina Faso avant de s'installer en France tout récemment en octobre 2021 à Vienne. Il collabore avec plusieurs artistes de la région dans des projets divers.

Sako Wana et le Djankafro band est formé de 4 à 5 musiciens selon les lieux et scènes : Sako Wana (chant, guitare et tama), Sory Diabaté (Balafon et chant), Shan Lotchi Ludmann (batterie), Elisée Sangaré (Basse), Massa Dembélé (Kora et chant).

SAKO WANA

et le Djankafro Band

 

Une voix puissante tantôt rock tantôt velours, multi instrumentiste...SAKO WANA, griot des temps modernes,  dénommé au Burkina Faso, l’ambassadeur du Bamana blues a créé son  propre style leDjankafro, un mélange afro bamana blues.  Un genre unique, percutant largement inspiré de ce qu’il vit, ce qu’il ressent, des bruits du

monde. Il explore un répertoire authentique allant du Bamana blues à l'Afro beat dans un style fidèle à la tradition, c’est ce qui fait la particularité de cet artiste atypique, un univers singulier qui s’est nourri depuis son enfance de grands artistes de la musique bwaba depuis son village Djibasso dont il faisait le tour avec sa voix et ses

instruments en tant que fils et petit fils de griots : " Quand on naîtdans une famille de griots, on est baigné dans  cette culture là" dixit Sako Wana.

Tout au long de son parcours, il s'imprègne des nombreuses collaborations artistiques. Sa musique colorée de son héritage invite diverses influences sur la même scène pour offrir un groove enflammé qui emporte le public dans un voyage festif en Afrique de l'ouest.

Avec son premier album, SAKO WANA mêle les rythmes et les richesses instrumentales du mandingue aux notes plus modernes. Les instruments traditionnels s’expriment dans une parfaite harmonie avec la guitare, la

batterie et la basse. Il y raconte sa vision du monde en langues bwaba, dioula et mooré inspirée de fragments de vie, des péripéties qui jalonnent  nos vies. L’artiste affirme son engagement en tant que griot

et transmet un message fort à la jeunesse africaine. Il défend de vraies valeurs culturelles ancestrales qui ont une  portée universelle. Dans ses chansons, il prône l’amour, la paix et la solidarité pour un monde plus

humain, un nouveau vivre ensemble.

Débordant de créativité, Sako Wana, l’inventeur des mots comme l’aiment l’appeler ses amis, donnera le nom Ko Koura à son premier album  « La nouvelle vision ».

Sa signature : Idjanka  (sois toi même).

Album Ko koura, enregistré au Burkina Faso et en France, sorti en février 2020 en France et en mars au Burkina Faso avec promotion et concert à l'Institut Français à Ouagadougou. Programmé entre autre en janvier 2021 au Festival Soko et au Festival Jazz à Ouaga, juin 2021.